icon-post Posted by: Sophieicon-date on Avr: 09. 07. 16. Category: Non classé


Les stills du premier épisode de la saison 2 sont sortis, ils sont à retrouver dans la galerie photos!

PHOTOS: QUANTICO, Stills de l’épisode 2×01 ‘Kudove’:

icon-post Posted by: Sophieicon-date on Avr: 09. 04. 16. Category: photoshoots traduction vidéo


Après avoir fait les couvertures de Flare magazine Canada et Flaunt magazine pour le mois de septembre, Priyanka fait la couverture du mois de septembre du magazine Harper’s Bazaar India. Retrouvez le BTS du shooting ainsi que les clichés du photoshoots dans la galerie photos.

VIDEO: BTS Harper’s Bazaar India:

Salut c’est Priyanka Chopra, je fais la couverture du mois de septembre du magazine Harper’s Bazaar India.
Je suis une personne publique depuis que j’ai 17 ans, j’ai l’habitude d’être reconnue. Je voyage beaucoup, je n’ai pas de chemins particuliers, je me laisse emporter par le vent, à travers le monde. Dès fois, c’est effrayant d’être loin de sa zone de confort, d’être loin de ses proches.
Il faut aimer ce qu’on fait et j’adore ce que je fait, j’aime être devant une caméra, de faire sourire les gens, de contribuer au monde.
Pour moi le confort, c’est une priorité, même si mes habits sont très ostentatoires ou très fashion. C’est très important d’être confortable [dans ce que l’on porte]i, quand une femme porte quelque chose de confortable, elle a confiance en elle, et elle devient sexy.

PHOTOS: PHOTOSHOOTS – Harper’s Bazaar India:

icon-post Posted by: Sophieicon-date on Avr: 09. 04. 16. Category: promo quantico vidéo


Quantico revient dans 22 jours sur la chaîne ABC pour une nouvelle saison et nous avons, enfin, eu droit à un teaser, de quoi nous faire patienter jusqu’au 25 septembre ! Entre temps, vous pouvez découvrir le poster promotionnelle de la saison 2 ainsi que les stills du premier épisode, dans la galerie photos.

PHOTOS: QUANTICO – SAISON 2, Promo, Stills:

icon-post Posted by: Sophieicon-date on Avr: 08. 19. 16. Category: interview presse traduction


Priyanka Chopra a toujours pris ses propres décisions et ses décisions ont payés le prix!

Avec 14 couvertures dans le monde entier, son nom: Priyanka Chopra, fait parti des quelques acteurs indiens qui ont réussit à se faire connaître par eux-même en Amérique. En ce moment, elle tourne la seconde saison de Quantico, l’actrice nous parle, en direct de New York, de ses propres choix et de trouver un espace heureux et en sécurité dans sa carrière.

HT: Tu fais partie des quelques indiens qui ont fait la couverture de nombreux magazines étrangers. Qu’est-ce que ça fait?
PC: Pour moi: une couverture est une couverture. Mais c’est super d’être dans différents pays, où personne ne me connaissaient en septembre dernier, et on m’a donné l’opportunité de faire des couvertures incroyables. Qu’on fasse une couverture en Inde ou aux U.S.A, c’est toujours une preuve de reconnaissance envers ton travail. L’acceptation que j’ai reçu aux Etats-Unis, pas seulement dans les médias mais aussi mes collègues et des gens que je rencontre dans la rue, c’est incroyable. Je me sens accepté en Amérique.

HT: Comment les gens aux Etats-Unis, réagissent quand ils te voient?
PC: Ils me disent qu’ils regardent ma série régulièrement. Certains me disent qu’ils ont regardé Barfi et Bajirao Mastani. C’est tellement génial de voir ça.

HT: Est-ce que tu as l’impression que tu dois faire les bons choix pour ta carrière, en considérant le fait que tu représente l’Inde à l’international?
PC: Je me sens responsable depuis que j’ai 17 ans, à partir du moment où je suis devenue Miss Monde et à chaque fois que je quitte le pays. Depuis que je suis devenue une personne publique, j’en suis consciente.

HT: Dans le monde entier, tu est reconnue. Est-ce que tu as peur des attentes du public?
PC: Je ne le vois pas comme ça. J’ai été chanceuse tout le long de ma carrière, j’ai toujours fait les choses de ma façon et j’ai pris des chemins que personnes n’avaient fait auparavant. J’ai pris mes propres décisions qui se sont avérées être de bonnes décisions. J’ai tenu ma carrière de cette façon depuis le début. La vie c’est le résultat de tes choix. Je suis contente d’avoir fait les bons choix.

HT: Comptes-tu faire d’autres séries?
PC: Les séries demandent beaucoup de travail. Je suis une fille du cinéma, j’aime ma série. Mais pour en faire d’autres, je ne sais pas, on ne doit jamais dire jamais. Le temps que je suis dans Quantico, je ne ferais pas d’autres séries.

interview de Pooja Sharma pour le Hindustan Times, traduction de Priyanka Chopra France

icon-post Posted by: Sophieicon-date on Avr: 08. 17. 16. Category: interview photoshoots presse traduction


D’abord, Priyanka Chopra a dominé Bollywood, maintenant elle est à la tête de la série à succès Quantico et sera la méchante dans le prochain blockbuster: Baywatch. Charlotte Herrold a saisi un moment à partager avec l’actrice qui est prête à dépasser toutes les stars d’Hollywood.

Le matin du shooting photo avec la star de Quantico, Priyanka Chopra, je me suis réveillée dans ma chambre d’hôtel et je regarde le tweet de Priyanka, envoyé à 5h du matin: “Alors que New York se réveille je vais m’endormir…Bonne nuit le monde…Zzz.” La star de Bollywood, qui est devenue la crush de l’Amérique du Nord et la reine des réseaux sociaux, a filmé toute la nuit la saison 2 de la série addictive qui est rapidement devenue l’une des séries les mieux notées de la télévision.

J’étais un peu inquiète – nous avions planifié cette journée. À part le photoshoot, il y avait une interview (qui devait se faire pendant que Priyanka se préparait) et un livechat sur Facebook dont ses fans, à travers le monde, tweetaient depuis quelques jours. Comment Priyanka allait tenir la journée avec si peu de sommeil?

La réponse: comme une reine. Une seconde après son arrivée dans le studio Stark White à Brooklyn, Priyanka s’est assise sur sa chaise pour ce faire maquiller, prête à commencer. “Juste pour vous dire, c’est une habitude.” Elle a fait un geste pour qu’on la coiffe, lui vernir les ongles et qu’on la maquille simultanément pour la préparer au shooting photo. Alors que beaucoup serait submergé par le sèche-cheveux et les pinceaux sur le visage tout en mangeant son déjeuner – pour Priyanka, c’est une seconde nature, elle l’a fait presque toute sa vie.

Née dans un village de la région du Jamshedpur en Inde et a grandi dans tout le pays (ses parents étaient des physiciens dans l’armée indienne), elle a commencé sa carrière à l’âge de 17 ans quand sa mère – sans le savoir – l’a inscrit au concours Miss India. “Je ne sais pas ce qui lui est passé par la tête,” répond Priyanka en roulant des yeux. Après avoir vécu trois ans avec sa tante aux Etats-Unis, elle est rentrée à Bareilly, dans le nord de l’Inde où sa famille s’était installée. Elle avait pour but de devenir une ingénieur. (Elle avait une demande de bourse pour dans une université Australienne.) “Je suis allée au concours pour rater mes examens,” admet-elle. Mais elle a gagné. Quelques mois plus tard, Priyanka a gagné la couronne Miss Monde à Londres.